Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au Spiritain Riant

Jour faste que ce dimanche

6 Septembre 2009 , Rédigé par Tristan Publié dans #C'est tout moi !!!

Jour faste que ce dimanche. Ce matin j’avais deux baptêmes à célébrer.

À 10H30 la première famille est arrivée. Je me suis garé en même temps qu’eux. Bien évidemment je n’avais pas les clefs de l’Église. Ça commençait mal, mais bon ça c’est mon style. Donc je vais chez la voisine récupérer le sesame, puis j’ouvre l’Église.
La famille s’installe tranquillou. Une ravissante demoiselle de 16 ans répète un ou deux morceaux de musique à la flute traversière. Les parents de la petite Éloïse vérifient avec moi les derniers petits détails avant le début de la cérémonie. La petite est un peu groggy, un méchant rume l’empêchant d’être parfaitement à l’aise.
10H45, la deuxième famille arrive et s’installe à son tour. Même scénario, je reçois les parents afin de vérifier que tout concorde. Leur petite Emma semble en pleine forme. Puis nous nous dirigeons vers l’entrée de l’Église.
11H00 : après avoir demander d’avoir le silence et d’éteindre les portables, nous commençons.

« Quel nom avez-vous choisi pour votre enfant ? »
- « Éloïse »

« Que demandez-vous pour Éloïse à l’Église de Dieu ? »
- « Le baptême »

« Vous demandez le baptême pour votre enfant. »
« Pourquoi cela ? »
« Dites nous ce que représente pour vous le baptême. »


Après un beau dialogue, un chant et des lectures (Isaïe chap. 58 versets 7 à 10 et Évangile de Matthieu chap. 5, versets 13 à 16) nous procédons au baptême.

Je plonge mes mains dans l’eau, et je m’aperçois avec horreur que l’eau est glacée. La petite Éloïse n’étant pas très bien, je me dis que ça va pas être une partie de plaisir pour elle. Pauvre enfant. Malheureusement je ne peux plus reculer. D’ailleurs elle a du sentir ma réticence car au moment où son papa la porte sur les fonds baptismaux, elle pleure.

« Éloïse, je te baptise au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit »

C’est la joie et nous chantons.

Je baptise ensuite Emma et la cérémonie continue. Je suis heureux car les familles sont très sérieuses et les photographes assez discret.

À la fin de la cérémonie, bénédiction des familles.

Juste avant la signature des registres, les corbeilles passent dans les allées. Et je dis en rigolant : « des corbeilles passent, vous pourrez participer ainsi à la vie de l’Église, et puis si vous donnez généreusement je pourrais peut être me payer des vacances aux îles Caïmans » Explosion de rires dans l’église.

Ensuite on signe les registres et le guitariste, tonton d’Éloïse, nous fait chanter.

Superbe cérémonie. Familles sympathiques, assemblée respectueuse, ambiance priante. Un baptême comme on les aime.

Partager cet article

Commenter cet article