Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au Spiritain Riant

Tempête sur l'Ile Maurice

28 Février 2018 , Rédigé par Tristan Publié dans #C'est tout moi !!!

Je casse ce long silence pour vous partager quelques nouvelles.

Mise à part le fait que nous avons eu la visite du cyclone Berguitta le 13 janvier, l’illustration ci-contre et le titre vous disent déjà qu’il y a eu des changements dans mon quotidien et que j’ai vécu une grosse période cyclonique dans tous les sens du terme.
Donc je prends mon courage à deux mains et je vous écris quelques lignes pour vous faire un petit résumé de ces dernières semaines.

Côté santé.

  • Fatigue intense et grande lassitude sont au rendez-vous depuis janvier. Je suis quelques fois obligé de me reposer pendant plusieurs heures mais sans que cela soit efficace. Il m’est arrivé de célébrer la messe presque au radar. J’essaye de faire des homélies courtes pour éviter de m’auto-endormir. Hihihi.
  • Dernièrement en voulant faire des petits bricolages je me suis foulé la cheville. J’ai eu un gros bleu sur l’intérieur du genou et la cheville un peu enflée. La douleur dure depuis plus dix jours mais cela va en se résorbant. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter.


Côté travail.

  • J’ai quitté le collège Saint Esprit où je travaillais depuis trois ans. Le départ s’est fait sur la pointe des pieds, sans tambour ni trompette. Etant disponible, le Service Diocésain de l’Education Catholique m’a demandé d’être aumônier du collège de La Confiance à Beau-Bassin (ce qui correspond au collège et au lycée pour la France). La situation est délicate depuis de nombreuses années dans ce collège. Donc je marche sur des œufs. Pour l’instant je suis en phase d’approche et d’écoute. Je m’y rends tous les lundis et jeudis de 8h30 à 13h00. Souvent on me demande ce que j’y fais et je réponds : « rien ». En effet, je ne fais rien de spécial mais je circule, je marche dans les couloirs, je dis bonjour, j’entre dans les classes pour saluer les élèves et les professeurs. Je me rends dans la salle des professeurs ou bien je vais saluer le personnel non enseignant. J’assure donc une présence. Il y a déjà des jeunes qui sont venus discuter ou bien des professeurs qui viennent parler. Et j’écoute, je console, je conseille quand il faut. Cela semble faire du bien. On verra au fil des mois si cette simple présence porte du fruit. J’ai eu l’occasion dernièrement de présider deux célébrations du mercredi des cendres et prochainement nous ferons notre messe de rentrée (un peu tard mais vieux motard que jamais comme dirait Coluche).
  • Le Groupe 40 a repris lui aussi. Mais là encore, gros changement. Le noyau du G40 (l’équipe responsable au niveau national) a choisi de supprimer l’équipe de Saint Ignace où je travaillais depuis trois ans. Les raisons invoquées sont plutôt obscures, mais bon passons. Donc j’accompagne actuellement une équipe nouvelle dans le village de Cassis en banlieue de Port-Louis. Le trajet est nettement plus long mais le groupe est sympathique. Nous avons commencé il y a quelques semaines avec vingt-six jeunes. On verra s’ils tiennent la route. Notre équipe d’animation est un peu bancale et il nous faut encore trouver nos repères pour bien fonctionner.
  • Quant à la paroisse, beaucoup de bouleversements depuis le début d’année. En effet, notre évêque a fait un grand changement dans le clergé. Certains prêtres étaient en place depuis plus de quinze ans donc il était temps de changer. Cependant, même si le remaniement était nécessaire, cela ne s’est pas fait sans « douleur ». Dans ma paroisse le curé et le vicaire ont changé. Je travaille maintenant avec une nouvelle équipe : le père Eddy comme curé (mauricien), le père John-Mickael (jésuite indien) comme vicaire paroissial, le frère Jerry (frère auxiliaire du clergé, mauricien) et moi-même comme vicaire dominical (sans changement de statut).
  • L’arrivée de cette nouvelle équipe s’est accompagnée pour ma part, de nouvelles fonctions. Outre l’accompagnement des servants d’autel de toute la paroisse (une cinquantaine sur quatre lieux de culte), je dois accompagner maintenant l’équipe paroissiale de liturgie (qui est à créer d’ailleurs). On m’a demandé aussi, en collaboration avec le frère Jerry, d’accompagner l’équipe de pastorale des jeunes de la paroisse.
  • Je participe à toutes les réunions d’EAP (une fois le mois) et je rencontre l’équipe des prêtres tous les vendredis. J’assure comme avant les messes du week-end et une à deux messes en semaine.
  • Nous avons repris les réunions d’équipe E.N.D. (Équipe Notre Dame) au mois de janvier. C’est toujours aussi intéressant et sympathique même s’il me faut pour cela traverser la moitié du pays.
  • Je continue à participer au Service Diocésain de la Pastorale des Jeunes et des Vocations (SDPJV). Nous avons élu domicile dans de nouveaux locaux. C’est une très bonne chose. Nous sommes actuellement en plein redémarrage. Je vous donnerais peut être plus de détails une prochaine fois.
  • Enfin pour terminer, on m’a demandé d’accompagner une petite équipe Tandem. Elle est composée de 5 couples plus ou moins recommençant dans la foi. Je les rencontre dans quelques semaines. On verra bien !

 

Du côté de la congrégation et la communauté.

  • Le cyclone continue puisque j’ai été muté de la communauté de Saint Jean (Quatre Bornes) à la Maison Libermann (Rose-Hill). J’ai retrouvé mon ancienne chambre avec plaisir. J’ai un beau bureau qui reste encore à finir d’aménager. La maison est belle et fraiche. Elle est aussi plus silencieuse et plus calme que Saint Jean.
  • Nous sommes à quatre actuellement dans cette maison. Le père Maximil, supérieur du groupe spiritain de Maurice, deux jeunes postulants (Jean-Claude et Jonathan) et moi-même. Malgré nos champs d’activités différents et nos emplois du temps disparates nous essayons autant que possible de manger ensemble et de prier en communauté. Il y a une belle entente et nous rigolons beaucoup lors de nos repas.
  • Je continue à participer aux réunions du Conseil des spiritains de l’Ile Maurice. C’est très intéressant. Cependant c’est à la fois frustrant car les dossiers avancent avec beaucoup de lenteur et à la fois c’est stressant car nous engageons l’avenir par nos prises de décision. Pas facile.

 

Mes temps de détente.

  • Dodo et quelques jeux sur internet pour sortir de la sphère religieuse.

 

Voilà donc les dernières nouvelles me concernant. N’hésitez pas à me poser des questions si vous voulez plus d’explications. Je me ferais une joie de répondre aux uns et autres.

En attendant de vos nouvelles respectives, je vous souhaite chers amis, plein de bonnes choses.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article