Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au Spiritain Riant

Ile Maurice, suite et ...

17 Juin 2015 , Rédigé par Tristan Publié dans #C'est tout moi !!!

Ile Maurice, suite et ...

Je sens qu'avec ce titre un peu énigmatique, certains se sont dit "tiens l'aventure mauricienne du Père Tristan est finie". Que nenni ! En réalité c'est suite ... sans fin.
Pourquoi dire cela ? Tout simplement parce que le travail ici est sans fin et que je pourrais y rester jusqu'à la fin de mes jours. Il y a beaucoup à faire.

Coté travail

  • Le travail pastoral ne manque pas. Les demandes sont très nombreuses, les sollicitations également.
  • Les messes : chaque jeudi à 6h30 et un vendredi sur deux à 9h30. Ensuite, quatre à cinq par week-end. Une semaine à l’église principale et une semaine dans les trois chapelles de la paroisse.
  • La catéchèse et le counseling au Collège Saint Esprit. Tous les lundis matin, cours dans les classes de Première et Terminale (8h15-11h15). Tous les mardis matin, cours en classe de Seconde (10h-11h15) puis counseling (11h30-14h30).
  • Le groupe 40 : chaque semaine, réunion préparatoire avec les animateurs le mardi soir. Réunion avec les jeunes le vendredi de 18h30 à 22h (nous on arrive vers 17h45 et on repart vers 22h30). Ils sont 45 et la formation dure 30 semaines !
  • Rencontre diocésaine de la pastorale des jeunes. Ça vient de se mettre en place avec une réunion mensuelle.
  • Les confessions, de manière ponctuelle (dans les paroisses mais aussi dans les écoles et quelques fois dans les mouvements chrétiens selon les demandes).
  • Temps d'écoute personnelle. Je rencontre pratiquement une à deux personnes par semaine pour un entretien individuel. Tous les problèmes sont abordés : cela va de l’inquiétude spirituelle aux problèmes de couple et d’éducation, en passant par les difficultés liées au travail.
  • Suivi des servants d’autel deux fois par mois.
  • Demandes ponctuelles d’animation pour des groupes de jeunes.
  • Animation de retraite à la demande (pour les mois d’avril/mai j’en ai animées six).

L’ile Maurice manque cruellement de prêtres. Elle manque également, me semble-t-il, de laïcs prêts à se former et à prendre des responsabilités dans l’Église.
Comme je le disais la demande est énorme, tant sur le plan spirituel (retraite, confession, formation, temps de prière) que social (problème dans les familles, prévention et lutte contre l’alcoolisme et la drogue, aide matérielle pour les plus pauvres, aide pour les élèves dont le niveau est faible, etc.)
Si vous ne savez pas quoi faire, si vous voulez rendre service, on vous invite !!!

Chez les spiritains.

  • Hagos nous a quitté mais c’était programmé. Après six mois d’apprentissage du français, il a été envoyé à la communauté de Sainte Croix à Port-Louis. Il y rejoint Lelio (mauricien), Lazare (malgache), Bernard et Gérard (français).
  • À la Maison Libermann, nous nous retrouvons seulement Henri et moi. Nous essayons de manger et de prier ensemble mais le travail rend les choses bien difficiles (je ne peux être là qu’un repas sur deux en moyenne).
  • Le Père Victor Cousseau va quitter l’île Maurice en septembre si je ne dis pas de bêtise. Il retourne en France. En revanche nous avons l’arrivée programmée d’un petit nouveau, en la personne de Jean-Claude Jacquard.

Santé.

  • Ça va plutôt bien. La fibromyalgie me laisse un peu souffler mais je fatigue toujours aussi vite. Je ne peux pas marcher plus d’une heure sans avoir besoin de prendre un long de repos. Ça m’énerve terriblement.

Vie personnelle.

  • J’ai de plus en plus d’amis et c’est bien sympa. Je sors peu à part pour la pastorale du coup je ne connais pas bien l’île. Je vais de rare fois à la plage (pour être avec d’autres). Mes loisirs se résument à quelques conversations sur Skype ou Facebook. Et quelques fois (c’est rare) je regarde une demi-heure des séries indiennes. C’est à mourir de rire. Là je m’éclate bien. Il y a des jeux de caméra trop bizarres et des musiques mélodramatiques pour illustrer les scènes dramatiques ou de suspens.


Le temps file, il coule inexorablement et je me suis aperçu que cela faisait déjà 9 mois que j'étais à l'Île Maurice. Neuf mois, le temps d'accouché d'un nouveau Tristan. Je pense que j’ai un peu évolué mais seuls ceux qui me connaissent bien pourraient le dire ! A la prochaine.

N’oubliez pas de vous abonner à ce blog pour être au courant des derniers articles.

Partager cet article

Commenter cet article

vacances île Maurice 27/08/2015 17:41

L'île Maurice est un endroit très agréable pour passer ses vacances. Il regorge pleines de choses merveilleuses comme les villas, les sables blancs de la plage et le bleu turquoise de la mer.

Marie Millet 18/06/2015 17:00

Coucou not' Titi?
9 mois tu vois ce que ça fait ...
te voilà encore bien occupé
, si tu trouve un petit moment pour un Face.. ou Skype ça nous ferai
tres très plaisir ;; tu manque à l'Alsace et à la famile

il y'a eu des ordinations chez nous 3 nouveaux jeunes prêtres
vous vous faites rares mais c'est sans doute parce que vous réfléchissez bien avant de vous engager.. Suis toujours aussi émue lors d'une ordination , une vrai madeleine ... A chaque fois je te revois cette année de canicule dans notre belle cathédrale de Strasbourg .. j'arrête les larmes me viennent
encore.. Allez prends bien soin de toi Nous t'embrassons tous ici
Schmutss la tribu de Stutzheim-Plage

Alain DEVILLE 17/06/2015 09:48

Mon cher Père, 9 mois passes ici c`est comme ci vous y étiez depuis longtemps!!!
Merci de votre présence auprès des fils et filles de Dieu de L'île Maurice.Nous vous aimons et prions pour une meilleur santé.