Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au Spiritain Riant

Ile Maurice, étonnement, joies et difficultés

18 Octobre 2014 , Rédigé par Tristan Publié dans #C'est tout moi !!!

Ile Maurice, étonnement, joies et difficultés

Un long silence depuis mon dernier article. Deux raisons. D’abord j’essayai de digérer ce que je vivais et de mettre un peu d’ordre dans mes idées. Deuxièmement, problème avec une mise à jour d’over-blog qui m’a empêché d’accéder à l’administration. Voilà, donc quelques nouvelles puisque c’est ça qui vous intéresse principalement.


Coté santé
Elle est plutôt bonne. La fibromyalgie est plutôt légère depuis que je suis arrivé à Maurice (même si cette semaine ça été plutôt l’enfer). J’ai découvert tout à fait par hasard que mes allergies sporadiques étaient en réalité dues aux poils de chat.


Coté travail
En réalité je ne travaille pas car je suis en observation et découverte pour 5/6 mois à peu près. Depuis deux semaines j’ai deux cours de créole par semaine, car contrairement à ce que pense la plupart des mauriciens, c’est une vraie langue qui n’a pas grand-chose à voir avec le français (mais attention il y a deux créoles : le créole francisé, très compréhensible et le créole du village qui est une langue à part entière et qui est indéchiffrable sans apprentissage). Je participe à la réunion des laïcs dans notre maison chaque mardi. J’ai participé à l’une ou l’autre rencontre de mouvements de jeunes. Participation également à la vie de l’église Mauricienne en participant à deux réunions du clergé. C’était d’ailleurs fort intéressant et sympathique. Moi qui n’ai pas trop la fibre diocésaine, je m’y suis senti plutôt à l’aise. Le reste du temps, je flâne afin de n’imprégner de la culture mauricienne. Je prends aussi du temps pour méditer ce que je vis. Et puis les week-ends je suis en déplacement à travers l’ile pour des messes dominicales et faire des confessions


Coté communauté
Je partage la communauté avec Henri Arthé (qui est le supérieur des spiritains de Maurice). Homme doux et priant, il essaye de m’initier un peu à Maurice même si ses responsabilités (très nombreuses) l’accaparent beaucoup. Si tout se passe bien, nous accueillerons ce lundi un autre confrère. Hagos est éthiopien et sera ici pour deux ans en stage (séminariste).


Mes premières impressions
Pour tout dire, je vis une certaine frustration. Ce pays ne ressemble à rien de ce que j’ai connu. Je suis comme un enfant qui découvre le monde. Alors, je ne comprends rien. Je ne comprends pas le pays, ni sa mentalité et ses manières de vivre. Ce que je peux dire c’est que c’est une terre de contrastes, voire de contradictions. C’est également une sorte de melting-pot, de méli-mélo, de mosaïque.
Terre de contradiction :
Le pays est bien développé mais on voit des espèces de signes de pays en voie de développement. Exemple : gens qui marchent à pied le long de l'autoroute, bidon ville, petit commerçant sans licence, bus Isuzu vieux et mal entretenu, etc. Une bonne intelligence entre les différentes composantes de la société mais toujours avec les vieux réflexes de ségrégation et de communalisme. Exemple : les créoles représentent 30% de la population mais n'occupent que 3% seulement des postes dans l'Administration. De très belles demeures et aussi des taudis qui se côtoient. Des rayons d'alimentation pour chiens dans les supermarchés et des chiens errants plein les rues (qui se battent terriblement le soir venu). C'est une ile plate mais avec des pics vertigineux. Un grand plateau central qui pourrait vous faire penser à la Mongolie et pourtant c'est un petit caillou au milieu de l'océan indien.
Terre patchwork :
Les couleurs de peau sont innombrables et il est difficile de trouver deux personnes de la même couleur. Les temples hindous côtoient les églises et les mosquées. Le français se mêle au créole, à l’anglais mais on entend également le bhodjpouri, l’hindi, le tamoul, le télougou, le marathi, le cantonais, le mandarin, et l’ourdou.
Vous l'avez compris, il est difficile voire impossible de donner une définition de Maurice et des mauriciens.

Un dernier élément marquant. Les gens sont extraordinairement accueillants. La foi est très présente (que l'on soit chrétien, hindous ou musulmans). Le climat est donc très serein, pas comme en France. Ici il n'est pas anormal de voir un homme politique faire un signe de croix où se rendre dans un temple hindou. Chacun parle de sa foi ouvertement. Et je dois dire que ça me plait bien.

Coté avenir
Pour l'instant rien n'est certain. Il semble que je vais travailler à la pastorale des jeunes, à la catéchèse et que j’aurais un ministère dominical dans une paroisse des environs. De mon côté j'essaye de prendre quelques contacts avec l'ACE, et un centre de réhabilitation pour drogués et alcooliques.

Partager cet article

Commenter cet article

Oliver 13/11/2014 10:17

merci pour cet article et j'invite à mon tour ceux qui souhaite s'expatrier pour de bon à l'île Maurice de passer par mon blog où vous y trouverez des conseils intéressants: http://www.lexpressproperty.com/fr/fiches-pratiques/acquerir-dans-l-immobilier-a70

Tristan 16/11/2014 07:12

Merci Olivier, je suis heureux que vous ayez apprécié mon article.
Cependant je préfèrerai que vous ne fassiez pas de publicité pour lexpressproperty

Mon blog est un lieu de partage et non de commerce. Merci pour votre compréhension.
Amicalement

Berthier Sylvir 02/11/2014 12:27

Heureuse de voir que des débuts se passent bien... en espérant que ta santé ne te fera pas trop de mauvais tours... Union de prière! frat

Thellier 18/10/2014 12:10

Merci pour les news